blogbanque

3 astuces pour réduire ses impôts

Un bon citoyen paie régulièrement ses impôts. Toutefois, il est difficile, même pour le meilleur des citoyens, d’entrevoir un budget pour les impôts. Notamment, lorsque les impôts sont exagérés. Dans ce cas, il est nécessaire de connaitre certaines pratiques pour réduire les impôts.

Faire des dons pour enfants

Afin de profiter d’une réduction d’impôt ; il faut faire des dons aux enfants. D’ailleurs, ce sont vos enfants (votre propre enfant, vos petits-enfants, vos neveux ou nièces) qui sont les plus concernées de cette donation. Le donateur et le receveur du don doivent respecter certaines conditions, même si ce système est plutôt souple. Cette souplesse est instaurée pour que de nombreux prestataires puissent en bénéficier. Il est obligatoire que le don soit fait par chèque, en espèces ou par virement. Puis, le receveur du don est contraint d’utiliser le don pour faire des travaux d’agencement dans sa résidence principale. Il peut également l’utiliser pour sponsoriser la fabrication d’une résidence principale. Ces travaux doivent impérativement être de nature énergétique.

S’engager dans l’immobilier détaxé

De nombreux dispositifs d’exonération existent. Ils permettent de posséder un bien immobilier tout en profitant d’une diminution d’impôt. Par exemple : le gouvernement a instauré le dispositif Pinel en vue d’aider les prestataires à diminuer leurs impôts à cause de la possession d’un logement. Ce logement peut être en achèvement, en construction, neuve ou en réhabilitation. Toutefois, afin de diminuer ses impôts, le prestataire doit louer le logement durant 12, 9 ou 6 ans. Le logement doit également résider dans une zone A, A bis ou B1. Le futur locataire doit avoir des ressources qui ne dépassent pas le plafond donné. Pourtant, il existe d’autres dispositifs semblables à la loi de Pinel qui peuvent vous aider à réduire les impôts. La loi Malraux et la loi Bouvard font partie de ces dispositifs.

Effectuer des travaux d’économie d’énergie

La réalisation des travaux d’économie est également une option idéale pour réduire les impôts. À l’aide du crédit d’impôt pour la transaction énergétique, vos impôts peuvent être réduits en diminuant une partie des dépenses investies pour effectuer des travaux de rénovation énergétiques. Cependant, les travaux doivent être réalisés au sein d’une résidence principale qui est terminée depuis au moins plus de deux ans. En outre, il est essentiel que les travaux soient effectués par des experts certifiés RGE. L’acquisition, la mise en place d’une chaudière à haute performance énergétique ainsi que l’aménagement de fenêtres à double vitrage doivent faire partie des travaux de rénovation.

Quitter la version mobile